Si je n’avais plus qu’une heure à vivre

« Si je n’avais plus qu’une heure à vivre, une heure seulement, exactement, inéluctablement, qu’en ferais-je ? quels actes accomplir ? que penser, éprouver, vouloir ? quelle trace laisser ?
car dès lors tout devient plus intense, plus urgent et plus dense il faut écarter les illusions, les trompe-l’œil, ôter le superflu, aller à l’essentiel, direct, mais il est où,…


Si je n’avais plus qu’une heure à vivre | indiecorp | 4.5